Gare aux correcteurs automatiques (première partie) !


Maire, mer, mère…
Conte, compte, comte…
Champ, chant…
Ce, ceux, se…
Foi (croyance), foie (organe), fois (quantité, nombre, occurrence, etc.)…
Pomme (de douche), pomme (de pin)…
Autant d’homonymes, d’homophones ou d’homographes que le meilleur correcteur d’orthographe ne différencie pas !

L’œil averti d’un professionnel de l’écriture vous garantit le sens de votre rédaction. En fonction du contexte, il choisit la bonne orthographe, ce que ne peut faire le correcteur automatique.

À suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.