Les bienfaits de l’écriture

Parler des bienfaits de l’écriture, c’est prendre le risque de renvoyer son interlocuteur aux dictées et autres rédactions scolaires. Et aux affres caricaturales qui les accompagnent trop souvent. Ces bienfaits de l’écriture sont pourtant bien réels et ont même des vertus thérapeutiques largement reconnues.
Les bienfaits de l'écriture

Écrire pour exprimer

écrire pour exprimer Chacun a besoin, d’une manière ou d’une autre, de formuler ses propres messages. Par l’écriture notamment, pour ancrer ses propos dans un temps plus long que celui de la simple parole. L’expression des mots est l’action de les faire sortir de soi pour les porter vers l’autre. Encore une fois, le plus souvent par l’écrit. Ce qui laisse le loisir de les peser et de les agencer correctement. Ou pas, comme dans la plupart des SMS. Pourtant, les messages courts ne sont pas toujours ceux contenant le moins de sens. Il suffit de considérer les haïkus, ces poèmes japonais à trois vers, de cinq, sept et cinq pieds. Exprimer les mots, les expulser parfois est indéniablement une démarche salutaire.

Quelques bienfaits de l’écriture

les bienfaits de l'écritureOn écrit pour apprendre et retenir, une date, un événement, une anecdote. Pour soulager sa conscience, faire la paix avec soi ou autrui, régler des comptes. Écrire permet de mettre de l’ordre dans sa vie, de clarifier sa situation ou de définir ses objectifs. On lutte ainsi contre le stress et la dépression. On améliore la qualité de son sommeil et ses facultés de concentration. Et aussi ses qualités rédactionnelles, pour mieux s’exprimer, ce qui permet d’aller plus loin, encore. Les vertus curatives de l’écriture peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques, selon l’orientation qu’on lui donnera.

Écrire, une composante de la communication

les bienfaits de l'écritureOn l’a vu, l’écriture permet à son auteur de formaliser un message destiné à un lecteur. Ce peut être lui-même, ou une personne en particulier. Ou encore le monde entier, avec, entre les deux, une multitude de lectorats possibles. Écrire, c’est donner une consistance à son bonheur ou à sa douleur. C’est parfois crier. Toujours verbaliser, même si, en définitive, on choisira peut-être de jeter son papier au feu. Dans tous les cas, l’écriture est salutaire. Lorsqu’il est difficile de se lancer, il est possible de se faire accompagner.

Vous souhaitez en savoir plus sur les bienfaits de l’écriture thérapeutique ? Cliquez ici. Et pour prendre contact et obtenir des informations sur l’accompagnement que je propose. À très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.