Comment transmettre son histoire à ceux qu’on aime ?

Toute vie mérite d’être racontée, mais comment transmettre cette histoire unique à vos enfants, à ceux que vous aimez ? Chacun sait que, si les paroles s’envolent, les écrits restent. C’est donc plutôt vers l’écriture qu’il va falloir vous tourner. Votre Plume 83 vous livre quelques astuces et autres conseils pratiques.
Comment transmettre son histoire

Une histoire unique : la vôtre

Tant mieux si vous êtes convaincu que votre histoire ou celle d’un de vos parents mérite d’être racontée. Parce qu’elle est unique, bien sûr, et qu’elle intéresse vos proches, autant que les photos de l’album de famille. Vous-même avez peut-être reçu ce cadeau exceptionnel d’un livre écrit par l’un de vos aïeux. Dans le cas contraire, vous auriez sûrement été heureux de pouvoir vous plonger dans ces mots. Comme on se réjouit lors des repas de famille où les anciens racontent leur jeunesse et leurs univers d’autrefois. Quel gamin n’adore pas les blagues de son Papy ou les anecdotes de sa Mamie, surgies d’un temps révolu ?

Écrire pour transmettre son histoire

Comment transmettre son histoireToutes ces histoires ont du mal à se transmettre aujourd’hui, du fait de l’éloignement géographique en particulier. Ces repas de famille sont moins fréquents, les occasions de les transmettre oralement se font rares. Les photos le sont moins puisque le numérique ne limite plus la quantité de clichés. Il reste toujours le même problème à ces portraits, à ces instantanés figés : qui peut encore les commenter ? Alors, comment s’y prendre ? Tout simplement en écrivant les légendes de ces images, dans un premier temps. Ce faisant, les histoires resurgissent, les éclats de rire et les moments de plus forte émotion refont surface. Pour les conserver, il faut les capturer, leur donner forme avec des mots. Et les enfermer dans un livre ou un cahier.

Comment vous lancer ? Seul ou en vous faisant accompagner ?

Première étape : allez-vous écrire dans un carnet ou dactylographier votre récit ? La réponse à cette question est très personnelle. L’écriture manuscrite favorise la spontanéité, quand un traitement de texte permet de jongler avec les mots saisis. Ensuite, par quoi commencer ? Par le début, bien sûr ! Mais lequel ? Les parents, les grands-parents, soi-même ? Une astuce : commencez par ce qui vous vient à l’esprit en premier. Il sera toujours temps de mettre de l’ordre dans l’histoire de votre vie. Celui que vous retiendrez in fine sera peut-être chronologique. Mais il pourrait tout aussi bien être thématique.

Pour concrétiser votre projet, Votre Plume 83 vous propose un accompagnement personnalisé. Un peu de méthode, quelques conseils de rédaction, ou encore la réalisation de A à Z de votre biographie.

Pour en savoir plus, n’hésitez plus ! Cliquez ici pour prendre contact et vous faire votre idée de ce que pourrait être une telle aventure. À très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.