La liberté d’écrire

D’abord la pensée et la lecture, puis la liberté d’écrire. Dans certaines circonstances, les mots sauvent du marasme et sont autant de bouées de sauvetage auxquelles s’accrocher. Pour s’en sortir. Vincent Munaro a choisi la poésie pour poser ses mots et Votre Plume 83 pour sa diffusion. Portrait d’un auteur attachant.

La liberté d'écrire
Vous avez un manuscrit ou un projet d’écriture ? Je vous accompagne dans cette aventure. Contactez-moi pour en savoir plus.

Les pièges du silence

Longtemps, Vincent n’a pu exprimer ce qui lui pesait, ce qui s’était installé dans sa vie de manière insidieuse. Longtemps, il n’a pu dialoguer avec sa femme, la mère de ses quatre enfants qu’il adore plus que tout. Comme de trop nombreuses personnes de son entourage, elle n’a pas su interpréter ses silences, sa descente aux enfers. Il l’aimait aveuglément. Pourquoi a-t-elle voulu se séparer de lui ? Il n’a pas compris, il s’est rongé de l’intérieur. Pris au piège, il a sombré et s’est retrouvé derrière des barreaux.

Toute la liberté d’écrire

Le monde pénitentiaire est un enfer dans lequel se démènent des bénévoles pour aider les détenus à supporter l’incarcération. À préparer cette réinsertion pour laquelle un effort est nécessaire et indispensable. Vincent a découvert de cette manière la philosophie et la lecture. Lire pour en sortir lui a montré un chemin, sur celui-ci se trouvait l’écriture. Un simple stylo, et l’univers a subitement pris d’autres proportions, les maux qui pesaient ont changé de masse. Et de camp… En attendant que la porte s’ouvre enfin, c’est l’horizon intérieur qui s’est éclairci.

Tendre la main

La liberté d'écrireVincent a su saisir cette liberté d’écrire, il se l’est appropriée, l’a utilisée pour régler ses comptes. Avec lui-même, d’abord et surtout. Écrire est devenu un besoin quotidien, salutaire. Aujourd’hui, il a conscience qu’il peut lui aussi tendre la main. C’est d’ailleurs ce qui l’a conduit à faire un livre de sa poésie personnelle. Il devient ainsi un passeur. En l’accompagnant dans son projet d’édition, j’ai pu mesurer le respect qu’il inspire. Et je suis persuadé que son ouvrage, Le sentimental du carcéral, illustré de ses propres dessins en aidera plus d’un.

Vous avez un manuscrit ou un projet d’écriture et vous souhaitez en savoir plus sur l’accompagnement ? Cliquez ici. Et pour prendre contact. À très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.